Vous envisagiez de chercher un poste en externe depuis plusieurs mois. Avec la dégradation du contexte économique, les opportunités de recrutement se font plus rares et une sortie de l’entreprise vous semble risquée. Vous vous demandez si vous devez poursuivre vos recherches ou décaler votre projet. Je vous guide à travers cet article pour vous aider à prendre la bonne décision et à agir en fonction.

1/ Vous avez besoin d’un plan B 

Votre situation professionnelle est devenue difficile à tenir. Votre motivation ne cesse de chuter depuis des mois. Ou alors vous êtes préoccupé car vous avez de bonnes raisons de penser que votre place est en sursis. Voici les signaux qui doivent vous alarmer :

✔️ Vous en avez assez de votre poste, vous allez au travail à reculons, vous ne vous sentez plus aligné avec les valeurs de votre entreprise, vous vous ennuyez de plus en plus, la motivation n‘est plus là, le sens non plus. Vous sentez que vous pourriez faire des erreurs car votre attention est ailleurs. Et votre santé vous inquiète ; la situation a des répercussions sur votre sommeil et votre humeur.

✔️ Vous avez reçu des signaux inquiétants de la part de vos managers vous indiquant qu’il y a des doutes à votre propos, que les évolutions souhaitées en interne ne se feront pas, et vous avez le sentiment que la rupture n’est pas très loin.

✔️ Vous constatez que votre entreprise/filiale est à risque au vu du contexte et qu’il faut réagir rapidement avant des potentiels licenciements.

Dans ces conditions, même si le contexte économique n’est pas favorable, une recherche de poste en externe est justifiée. Vous avez besoin d’un plan B pour vous sortir de cette situation désagréable au plus vite ou si les choses tournent mal pour vous. Rassurez-vous, des opportunités existent même si la tendance actuelle n’est pas la meilleure.

Pour accélérer vos chances et rassurer les recruteurs, je vous recommande cependant de chercher un poste similaire au vôtre.

Recherche d’un nouveau poste : comment être rapide et efficace dans un contexte mouvant ?

Les leviers habituels d’une recherche en externe sont actuellement bousculés. Vous devez donc faire preuve d’adaptation. En effet, votre réseau est débordé et les échanges sont moins faciles à obtenir. Les chasseurs de tête ont peu de mandats et donc moins de propositions à vous faire. Les entreprises ont tendance à diffuser directement leurs postes à pourvoir via leurs canaux.

✔️ Connectez-vous aux entreprises qui vous intéressent pour ne pas rater leurs annonces car dès qu’un poste est disponible, vous devez faire preuve d’une très grande réactivité. Un DRH reçoit des centaines de candidatures dans les jours qui suivent la publication d’une annonce alors que son attention ne se portera que sur les 20-30 premières reçues. (Dans les 20-30 premières candidatures, il y aura forcément des candidatures adaptées, de quoi organiser plusieurs entretiens et trouver un candidat adéquat…).

✔️ Envoyez sans tarder votre CV et votre lettre de motivation dès la publication de l’annonce pour avoir une chance que votre candidature soit traitée. Cela signifie que tous ces documents doivent être mis à jour dans la perspective de votre projet professionnel. Vous devez également être prêt à passer des entretiens en visioconférence, et à savoir vous vendre.

✔️ Si vous ne vous sentez pas solide dans cette recherche de poste, alors vous n’avez plus une minute à perdre. Vous devez rapidement vous préparer. Si vous n’avez pas la bonne méthode, les bons outils (CV, Linkedin, Pitch…) vous courez le risque de passer à côté des quelques opportunités qui s’offrent à vous.

✔️ En parallèle de vos recherches, il faudra aussi apprendre « à tenir » en interne pour que, malgré votre situation, les choses ne s’enveniment pas et que vous ne deveniez pas un problème que votre entreprise voudra traiter ! Vous devez donc faire le maximum pour conserver votre poste durant votre recherche. Et pour cela, vous devez rester dans un état d’esprit autant que possible positif dans une période inconfortable.

Je vous recommande de vous faire accompagner pour être efficace, décrocher des entretiens et multiplier vos chances de réussite. La méthodologie est clé. Vous devrez aussi bien expliquer pourquoi vous recherchez un poste actuellement et préparer vos réponses en avance. Et pour « assurer » l’interne, vous aurez besoin d’un bon état d’esprit et d’une bonne dose de recul. Une aide extérieure est fortement recommandée pour vous préparer et bien tenir le cap.

2/ Vous n’êtes pas dans l’urgence de changer de poste même si vous en avez envie

Dans ce cas et au vu du contexte, je vous recommande de rester en sécurité dans votre entreprise. Décalez votre projet à une période moins risquée. Si vous quittez votre entreprise maintenant, vous n’aurez pas de filet de sécurité. Les périodes d’essai peuvent se terminer du jour au lendemain et sans motif.

Quelques chiffres pour vous mettre en garde : « Les offres d’emploi des cadres ont chuté de 40% en un mois depuis la crise provoquée par le coronavirus, selon l’Apec. Dans ce contexte sanitaire inédit, les 297.000 embauches cadres annoncées en début d’année ne se réaliseront pas en 2020.[1] »

En revanche, profitez de cette période pour préparer votre projet de changement et être en capacité d’agir dès la reprise. Vous gagnerez un train d’avance car vous aurez déjà tissé des liens avec des chasseurs et eu des échanges avec quelques personnes. Le réseau commencera à produire ses effets, et vous serez en mesure de répondre en premier aux offres car votre CV, votre profil Linkedin, votre pitch, vos arguments… seront prêts.


Mon Conseil :

 

✔️ Imposez-vous des plages de temps dans votre agenda pour avancer dans cette démarche sinon rien ne se passera. Je constate que mes clients travaillent beaucoup depuis le début de la crise sanitaire et il est difficile pour eux de se poser pour préparer leur prochain tournant de carrière.

✔️ En vous faisant accompagner, vous serez certain d’avancer. Vous serez encadré, vous vous appuierez sur une méthode et vous aurez un calendrier avec des étapes claires. Vous terminerez l’accompagnement avec les outils dont vous avez besoin et dont vous pourrez vous servir tout au long de votre carrière. Et surtout, vous serez prêt à agir dès qu’une opportunité se présentera.

✔️ Par ailleurs, en travaillant sur votre projet (sur l’identification de votre prochain poste idéal en externe), il se peut que vous réalisiez qu’il est possible de le trouver (finalement) dans votre entreprise… ou bien, que vous réalisiez qu’une étape intermédiaire en interne serait assez maligne pour le décrocher plus facilement ensuite en externe. Le travail de préparation vous servira alors, et pour l’interne et pour l’externe ! Vous jouerez ainsi la carte de la sécurité tout en vous ouvrant à une évolution de carrière.

Rencontrons-nous !

Que vous soyez à la recherche d’un plan B en externe ou que vous reportiez à quelques mois votre recherche, je vous recommande de vous faire accompagner. Aujourd’hui, plus que jamais, vous devez gagner du temps, être efficace et anticiper au maximum toutes les étapes de la recherche en externe ou en interne. Les opportunités sont moins nombreuses et ce sont les personnes les mieux préparées qui feront la différence.

Vous voulez discuter de votre projet et vous donnez toutes les chances de le réussir ? Vous souhaitez être prêt lorsqu’une opportunité se présente ? Vous voulez sortir du lot pendant les entretiens ? Prenons rendez-vous ensemble. 

 

[1] L’express : Covid-19 : baisse de 40% des offres d’emploi de cadres (Apec) 

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous