Le choc culturel inversé chez les expatriés : un facteur à prendre en compte

Le choc culturel inversé chez les expatriés : un facteur à prendre en compte

Lors de leur retour en France, les expatriés ont besoin de se réadapter à leur pays d’origine au niveau personnel et professionnel. Cette phase de réadaptation est aussi appelée choc culturel inversé. Les «impatriés» et les entreprises doivent prendre en compte cet aspect psychologique lors de la période de réintégration dans l’entreprise, plutôt que de la considérer à tort comme un simple état d’âme.

Activer les bons leviers pour réussir sa mobilité professionnelle

J’ai été contactée en octobre dernier par un salarié expatrié qui souhaitait bénéficier d’une session gratuite. Nous avons donc convenu d’un rdv Skype et avons pu échanger de façon privilégiée sur sa situation et voir ensemble comment bien s’y prendre pour préparer son retour en France. Il y a quelques temps, il m’a envoyé un email de remerciement que je suis ravie de partager avec vous plus bas. Je souhaite en effet en profiter pour aborder un sujet important avec vous : les valeurs du réseau.

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous