Que ce soit une démarche volontaire ou subie, je décrypte pour vous les situations qui vous amènent à rechercher un nouveau poste en externe, vos objectifs et les étapes incontournables pour y arriver dans les meilleures conditions.

Mobilité externe : les principales situations qui motivent votre recherche

1 – Anticiper l’avenir

Vous êtes dans votre entreprise depuis de nombreuses années et vous avez su évoluer favorablement en interne. Cependant, vous avez conscience que le contexte économique actuel peut fragiliser votre avenir. Il y a des réorganisations en cours dans votre entreprise et les conséquences sont risquées pour vous :  votre poste peut être supprimé ou votre scope peut être revu à la baisse. Des incertitudes planent sur votre secteur et peuvent impacter à terme votre entreprise et votre place. Par ailleurs, vous aurez bientôt cinquante ans et vous savez qu’un changement de poste sera plus délicat à gérer particulièrement dans l’urgence.

Votre objectif aujourd’hui est de sécuriser votre avenir professionnel pour ne pas vous laisser prendre de cours au cas où votre situation se dégraderait. Vous n’avez pas eu à prospecter en externe depuis longtemps et vous ne savez plus comment vous y prendre. Vous souhaitez anticiper un changement d’entreprise et ne pas être pris au dépourvu si cela devait se produire. En toute franchise, si votre démarche aboutissait en une opportunité externe intéressante, vous seriez même ravi !

Les difficultés auxquelles vous êtes confronté : trouver le temps d’anticiper alors que vous avez un emploi du temps très chargé et que vous n’avez pas (encore) ce sentiment d’urgence pour vous y mettre vraiment.

2 – Faire face à l’urgence

 Vous êtes dans une situation d’urgence. Vous venez de perdre votre emploi en raison du contexte économique qui touche durement votre secteur (tourisme, aéronautique…). C’est un choc pour vous car vous ne vous êtes jamais trouvé dans cette situation. Vous vous sentiez épargné par ce type de situation jusqu’à présent. Vous avez effectué une belle carrière et su gravir les échelons. Cependant, vous vous trouvez aujourd’hui dans une situation inédite à laquelle vous n’étiez absolument pas préparé. Votre confiance est ébranlée et vous ne savez pas comment rechercher un nouveau poste en externe, du moins rapidement et efficacement.

Votre objectif aujourd’hui : retrouver un état d’esprit positif, combatif et de la méthode pour bien chercher et trouver un poste à la hauteur de vos ambitions.

Les erreurs à ne pas commettre : partir dans tous les sens, tenter le tout pour le tout en appelant votre réseau et en envoyant votre CV tous azimuts. Vous risquez d’approcher de précieux contacts de manière maladroite et de ne pas véhiculer une image à la hauteur de ce que vous valez. Mal mener votre recherche peut non seulement vous desservir mais aussi ralentir ou bloquer vos chances de succès.

3 – Rebondir dans un contexte de transformation

Vous vous sentez lésé dans une nouvelle dynamique d’entreprise. Des services sont transformés pour faire face à de nouveaux challenges. Les fonctions auxquelles vous auriez aimé prétendre sont attribuées à d’autres profils pour apporter du renouveau ou mieux répondre aux politiques d’égalité des chances. Vivre la discrimination positive dans l’entreprise n’est pas toujours aisé même si vous êtes favorable à cette idée. La réalité est que vous vous sentez laissé pour compte et que vous vous questionnez sur votre avenir dans l’entreprise. Vous avez le sentiment d’être pénalisé.

Votre objectif aujourd’hui : vous avez envie de retrouver un nouvel élan dans une autre entreprise. Vous souhaitez vous sentir de nouveau utile et faire profiter de votre expérience au sein d’un nouvel environnement.

Le piège à éviter : vous laisser envahir par l’amertume, accepter le premier poste venu et partir de votre entreprise en mauvais terme.

Sans préparation ni stratégie, quelle que soit votre situation, vous risquez de faire de nombreuses erreurs qui peuvent vous coûter cher. Voici pour rappel, les étapes pour rechercher un poste en externe.

  • Étape 1 – Redécouvrez votre expérience avec un regard neuf

Faites un vrai point professionnel sur votre carrière. Ayez conscience des résultats obtenus et mettez-les en perspective. Identifiez vos forces, retrouvez le fil conducteur de votre carrière pour lui donner encore plus de poids et de cohérence. Vous retrouvez confiance en vous.

  • Étape 2 – Projetez-vous

Quel est le poste que vous visez ? Élaborez un projet professionnel qui a du sens ! En accord avec votre personnalité, il vous permettra de capitaliser sur votre expérience et vous ouvrira de nouvelles perspectives.  Résultats ? Vous serez motivé. Vous saurez en parler avec plus d’aplomb et vous aurez de l’élan pour agir. Vos actions seront mieux ciblées et vous saurez convaincre vos interlocuteurs.  

  • Étape 3 – Retravaillez votre CV

Grâce à la prise de recul effectuée sur votre carrière et un projet aligné avec vos aspirations, vous serez capable de rédiger un CV vendeur avec lequel vous vous sentirez totalement en phase. Il se démarquera plus facilement !

  • Étape 4 –  Apprenez à parler de vous

En prenant du recul sur votre parcours, vous allez identifier vos forces, votre différence et votre valeur unique. Vous saurez ensuite mettre l’accent sur votre proposition de valeur et sur votre pourquoi. Vous trouverez le ton juste et les bons mots pour convaincre votre auditoire. Vos interlocuteurs comprendront mieux qui vous êtes et ce que vous pouvez leur apporter.

  • Étape 5 – Mettez à jour votre profil Linkedin

La mise à jour de votre profil Linkedin est une étape incontournable dans votre démarche de mobilité externe. Photo professionnelle, missions bien valorisées, titres accrocheurs… Un profil mis à jour avec les bons réflexes vous permettra d’être plus attractif et repéré par les chasseurs de tête.

  • Étape 6 – Préparez vos entretiens

Ce n’est pas parce que vous êtes un bon professionnel que vous allez forcément réussir vos entretiens. Prenez le temps de bien vous préparer : questions potentielles, réponses à apporter, posture, image, arguments à mettre en avant, réalisations à expliquer, ajustements en fonction des interlocuteurs…

  • Étape 7 – Activez votre réseau

Approchez votre réseau de manière stratégique et avec méthode. Choisissez bien les interlocuteurs à contacter et ce que vous souhaitez obtenir de chacun d’entre eux (contacts, avis, conseils, autres). Rappelez-vous qu’il s’agit d’une démarche professionnelle et non de rendez-vous « amicaux ». Vous ne pourrez les solliciter qu’une seule fois.

  • Étape 8 – Pensez aux chasseurs de tête

Ils sont incontournables dans votre démarche car ils sont plus que jamais sollicités par les entreprises pour trouver les bons candidats. En passant par eux et si votre profil correspond à un besoin, vous êtes certains d’intégrer un processus de recrutement. Il faudra par contre réussir à passer l’étape de la première rencontre avec eux voire du premier appel. Avant de les contacter, préparez donc bien votre discours. Soyez clair et concis. En ayant bien travaillé les étapes précédentes, vous aurez toutes les cartes en main pour réussir cette épreuve.

  • Étape 9 – Passez à l’action

A vous de jouer. Vous avez désormais toutes les clés pour passer à l’action. Votre challenge sera de rester organisé et motivé dans la durée.

Franchir ces étapes seul peut s’avérer un véritable challenge. Manque de temps, perte d’énergie et de motivation, difficulté à surmonter un refus, doutes… Vous aurez plusieurs obstacles à franchir.

En vous faisant accompagner par un coach professionnel et en stratégie de carrière, vous serez pris en main dès le départ. Vous serez guidé et accompagné tout au long de ce parcours, étape par étape. Vous gagnerez du temps, confiance en vous et vous maximiserez vos chances de réussir.

N’hésitez pas à me contacter. Je vous expliquerai comment je travaille en accompagnement Mobilité Externe, et quelle stratégie nous pouvons mettre en place.

 

Prenez rendez-vous !

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous