Vous performez et obtenez de bons résultats sur vos missions mais vous avez le sentiment que vous évoluez un peu moins vite que d’autres ou bien que l’on ne pense pas spontanément à vous sur des postes que vous aimeriez prendre ? Votre naturel discret y est probablement pour quelque chose, et le fait que « vous n’aimiez pas vous vendre » sûrement aussi. Mais aujourd’hui c’est décidé, vous voulez obtenir un poste à la hauteur de vos envies et faire ce qu’il faut en termes de communication pour l’obtenir. Vous êtes même prêt à vous faire violence s’il le faut ! Et si je vous disais qu’il est tout à fait possible de vous valoriser sans trahir qui vous êtes ou même changer votre nature profonde ? Et même qu’il faut peu de temps pour changer le regard des autres sur vous ? J’imagine que vous seriez intéressé ? Voici quelques idées à mettre en œuvre pour y arriver.

 

 

Pourquoi votre entreprise ne pense pas à vous ?

 

  • Vous parcours est jalonné de bons résultats mais aujourd’hui vous avez la sensation de plafonner. Vous êtes frustré car votre entreprise ne pense pas à vous pour des postes que vous aimeriez obtenir et que vous savez pouvoir tenir. Vous êtes d’un naturel discret, humble et introverti.
  • Vous n’avez jamais vraiment eu de stratégie de réseau ou d’alliance.
  • Vous n’aimez pas spécialement les jeux politiques.
  • Vous n’arrivez pas à vous mettre en valeur encore moins à vous vendre. Pour vous, « se vendre » c’est avant tout se vanter ou encore avoir les dents longues. Ce n’est pas votre façon de fonctionner ni quelque chose que vous cautionnez vraiment.

Cependant, force est de constater que vous manquez de visibilité aujourd’hui. Vous en avez assez de voir les autres évoluer alors que vous méritez autant qu’eux. Votre frustration est installée. Et à ce stade, soit vous reprenez les choses en main soit vous abandonnez tout espoir de  « réussite ».
Je vous invite à opter pour la première solution !

 

Comment vous mettre en avant sans dénaturer votre personnalité ?

 

Dans les grands groupes, il est vrai que l’on a besoin de se mettre un peu en avant pour être visible. Mais vous pouvez tout à fait vous valoriser sans trahir vos valeurs et votre personnalité. Voici pour vous aider, quelques points à retenir ou à mettre en œuvre :

 

Dédramatisez l’expression « savoir se vendre »

 

Il est simplement question de « faire-savoir », « d’informer » les autres sur ce que vous faites et qui vous êtes. Nul besoin d’en faire trop, de sur-jouer, d’intervenir à tout va. Justesse, objectivité et courage sont les maîtres mots à retenir. Justesse parce qu’il y a des moments adaptés pour parler de vous, de ce que vous menez etc. Il faut les utiliser, ça ne choquera personne ni ne vous mettra mal à l’aise car c’est l’objet même de ces moments. Objectivité parce qu’il s’agit en réalité de dire les choses comme elles sont (pas plus qu’elles ne le sont mais pas moins non plus). Et courage parce qu’il faut oser les dire ! Laisser aux autres le soin de remarquer ce que vous avez fait n’est pas une bonne stratégie.

 

Utilisez des moments adaptés pour parler de vos succès (et rentrez dans le détail)

 

C’est-à-dire des moments où on s’attend à ce que vous parliez de vous, de vos réalisations, de vos succès. Quels sont ces moments ? Entretiens annuels, point d’étape avec votre chef ou N+2, présentation chez un client… Il y en a beaucoup plus que vous ne pouvez l’imaginer.

Et par exemple en entretien annuel : ne survolez pas vos réalisations, rentrez dans le détail. Par exemple, si vous dites « j’ai mis en place la politique ABC du Groupe ». Très bien, mais pour mettre en place cette politique, vous avez peut-être créé et animé un groupe de travail ? Avec tels ou tels interlocuteurs ? Basés un peu partout où le groupe est présent ? Vous avez peut-être fait appel à un cabinet de conseil que vous avez sélectionné et fait intervenir ? Vous avez peut-être défini une stratégie d’accompagnement au changement ? Mis en place une formation à destination des futurs utilisateurs ?

La clé pour « vendre les choses ou bien se vendre », c’est de les appréhender dans leur totalité. Et si cela vous est compliqué, faites l’exercice d’abord à l’écrit. Les éléments viendront plus naturellement ensuite.

 

Mettez en lumière votre équipe

 

Il est toujours plus facile de parler des autres plutôt que de soi. Donc lorsque vous avez été sur un gros projet avec vos équipes, que tout le monde s’est mobilisé et que les résultats sont là, mettez en lumière votre équipe. Il est important en tant que manager de féliciter vos collaborateurs en les valorisant auprès de votre hiérarchie ; les personnes y sont sensibles car vous leurs faites le cadeau de les exposer. Et pour le sujet qui nous intéresse ici, vous faites d’une pierre deux coups. Si votre équipe a réussi c’est qu’elle a bien été managée… N’hésitez donc pas à faire un email de félicitations et à l’adresser pour information à votre chef et N+2, avec votre équipe en copie. (Si gros projet ou gros sujet bien évidemment).

 

Ayez une présentation « signature »

 

Préparez un mini pitch (en français et en anglais) de quelques de secondes sur qui vous êtes. Contrairement à ce que vous pouvez penser, l’improvisation n’a pas sa place ; vos mots doivent être choisis. Et utilisez ce pitch en formation lors du tour de table, en réunion lorsqu’il faut vous présenter. Bref, dans toutes les occasions où vous devez dire un mot sur vous (et il y en a !).

 

Préparez un peu plus vos réunions

 

Au fil du temps, on ne le fait plus. On connait les sujets, on a de l’expérience, on est confiant de savoir réagir, interagir… Oui c’est vrai mais si vous êtes d’un naturel introverti, discret, que vous n’aimez pas plus que ça prendre la parole… il peut être malin de préparer chacune de vos réunions pour vous offrir l’opportunité d’intervenir, pour ne pas être pris au dépourvu, pour « exister » lorsque tout le monde est là en meeting (et pas uniquement dans un second temps ou après coup). Inutile d’y passer trop de temps mais à minima : regardez qui sera présent à la réunion, notez sur un carnet : quelles questions vous pouvez avoir pour telle ou telle personne, notez les points que vous aimeriez partager, les questions que vous vous posez, les demandes à faire, les risques que vous voyez… Et le jour J, avec méthode et agilité, déroulez !

 

Positionnez-vous comme un mentor auprès de plus jeunes

 

Aidez, écoutez, conseillez, partagez ! Les plus jeunes ont besoin de vos conseils, de votre perspective, de vos idées. Ces échanges sont avant tout pour eux mais vont très clairement vous permette de parler de vous, de votre parcours, de comment vous avez fait telle ou telle chose. Vous allez « vous vendre » mais à travers le prisme de la transmission. Ce qui n’a rien à voir en termes de ressentis …

Par ailleurs, cela va vous donner une posture et vous faire connaître d’une autre manière. Tous ces jeunes et moins jeunes vont progresser, évoluer dans d’autres entités ; parfois même vous « dépasser » et vont se souvenir de vous, parler de vous, penser à vous pour des opportunités.

 

Réseautez un peu plus en interne

 

Mettez dans votre agenda de déjeuner avec untel, de reprendre contact avec untel, d’appeler telle personne… et tenez-vous y. Entretenir votre réseau va vous rendre visible car en plus de vous intéresser à l’autre, vous allez forcément donner de vos nouvelles, dire sur quoi vous travaillez en ce moment etc.

Pour faciliter ces échanges et les rendre authentiques, apprenez simplement à mieux écouter et à vous souvenir ! Si la personne a eu le covid, quelqu’un de sa famille, si elle était en expatriation, si elle a changé de poste, de chef… Idem, envoyez des articles que vous jugez intéressants si votre contact travaille sur ce même sujet. Partagez un bon CV, mettez en relation les personnes, félicitez lorsqu’un est promu. Souhaitez les vœux…

Et pour cela, n’hésitez pas à adopter un peu de méthode. Mettez par exemple toutes ces actions, appels, relances, vœux et autres dans votre agenda au même titre que vos autres activités.

 

Accordez de l’importance à votre image

 

Ne négligez pas votre look. C’est une composante clé dans votre démarche de « mise en avant ». Vos vêtements envoient des messages de dynamisme, de confiance et vous vendent ! Est-ce que vos vêtements vous permettent aujourd’hui de renvoyer l’image qui convient pour le poste désiré ? Si ce n’est pas le cas, il est temps de revisiter votre garde-robe et de l’adapter légèrement.

Ne faites pas de gros changements ; allez plutôt dans les petits détails. Par exemple : un passage chez le coiffeur, un nouveau blaser, des chemises plutôt unies, un beau carnet en rendez-vous plutôt qu’un bloc note, un stylo non mâché… 😉

 

Mettez la caméra !

 

Qui dit contexte actuel dit télétravail ! Vous pouvez continuer à utiliser le téléphone mais comme le contact humain est plus faible qu’avant : s’il s’agit d’animer votre équipe ou d’assister à une réunion à plusieurs où la visio est proposée, mettez la caméra. On a besoin de vous voir ! Si possible, débrouillez-vous pour avoir derrière vous un fond neutre et continuez à soigner votre apparence comme si vous étiez au bureau. Investissez éventuellement dans une webcam de qualité.

 

 En conclusion :

 

Retenez que vous avez déjà fait le plus dur en travaillant comme vous l’avez fait jusqu’à présent. Il vous manque juste un peu de communication, de partage, de réseau pour vous rendre plus visible et obtenir les opportunités que vous méritez ! Il suffit de petits changements, de réflexes à prendre, de quelques prises de paroles réussies et d’une dynamique à lancer. C’est tout à fait faisable, tout en restant vous-même et parfaitement humble.

J’espère que cet article vous aura donné quelques pistes d’actions. Et si vous êtes intéressé pour vraiment passer un cap de ce côté-là, avec plaisir pour en discuter ensemble ! Vous pouvez planifier  un RDV VISIO ici.

Nous verrons comment je peux vous accompagner.

Pour en savoir plus sur mon approche coaching, vous pouvez consulter ce lien.

 

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous