Accédez à la plateforme digitale

Bien souvent, je constate que les cadres se trompent sur le rôle de l’entreprise et sur celui des RH. Ces derniers ne sont pas là pour vous apprendre à vous rendre visible, pour vous aider à valoriser vos compétences, ni pour vous aider à clarifier l’orientation que vous voulez prendre à votre prochaine étape de carrière. Et encore moins pour vous aider à faire les bons choix professionnels. Il appartient à chacun de se prendre en main. Mais encore faut-il en avoir conscience et savoir le faire. En tant qu’ancienne professionnelle des RH, j’ai pu constater cette confusion sur le terrain. Et si la clé de la réussite était de devenir acteur de sa carrière ?

C’est dans tous les cas, ce que je transmets à mes clients afin de les aider à déployer leur potentiel et à obtenir la carrière qu’ils méritent (qu’ils soient en poste ou en transition professionnelle).

 

J’ai des convictions profondes

 

Nous sommes tous compétents. Chacun d’entre nous possède des compétences propres qui sont autant de richesses pour les entreprises. Il n’y a pas de compétences plus valables que d’autres. Aujourd’hui, les entreprises valorisent de plus en plus les soft skills, c’est-à-dire le savoir être des individus dans leur originalité et leur diversité. Le plus important est de savoir les identifier, en parler et les valoriser. Et bien entendu de savoir les mettre au service du meilleur poste pour vous.

Chacun a une place dans l’entreprise. Je suis en effet intimement convaincue que nous sommes tous bons dans un domaine et que nous avons par conséquent une valeur importante à apporter aux organisations.

Je crois à la dynamique gagnant-gagnant. Lorsque les entreprises mettent en place toutes les conditions pour permettre à leurs collaborateurs de s’épanouir, ces derniers travaillent dans la confiance et peuvent déployer tous leurs talents au service d’un projet commun. Lorsque les collaborateurs sont proactifs et acceptent de devenir acteurs de leur carrière, ils trouvent également les postes où ils pourront pleinement se révéler.

Tout le monde a le droit d’être heureux au travail et de se développer. C’est dans cet objectif et par souci d’équité et de justice que je fonde la raison d’être de mon métier.

 

Carrière : des situations parfois compliquées

 

Les carrières sont jalonnées de questionnements, de décisions à prendre mais aussi parfois d’obstacles ou de situations difficiles. En voici quelques-unes qui arrivent fréquemment, qui requièrent une vigilance accrue de votre part et qui nécessitent que vous preniez les choses en main :

Les cadres après 50 ans : très souvent passé 50 ans, et malgré un parcours de carrière sans faute, beaucoup de cadres ont le sentiment d’être passés dans une catégorie à part. Rien ne leur est dit, pour autant ils sont convaincus que leur âge est un souci. Trop chers ? Trop vieux ? Moins adaptables ? Moins enclins à changer ou à se développer ? Ils constatent que de belles promotions sont clairement faites à des personnes plus jeunes, et/ou parfois venant de l’extérieur. Ce ressenti peut entraîner des frustrations et des mauvaises décisions comme un départ de l’entreprise brutal, mal anticipé et mal préparé.

Le burn out : malheureusement, les cas de burn out sont de plus en plus fréquents en entreprise. Même si de multiples facteurs peuvent engendrer cette situation, derrière un burn out se cache souvent un management dysfonctionnel. Se faire accompagner peut aider à identifier les signaux d’alerte avant qu’il ne soit trop tard et / ou à réintégrer au mieux son entreprise ou une autre après un burn out.

La valorisation de son expertise. Le monde de l’entreprise n’est pas fait que de managers ! Les expertises comptent et ont de la valeur. Encore faut-il que les cadres concernés en soient persuadés. Il faut savoir la reconnaître, l’accepter (parfois) et la valoriser auprès des bons interlocuteurs afin de pouvoir trouver le bon poste et la bonne place dans l’entreprise. Sinon, le risque est de courir derrière une carrière qui n’est pas la sienne et de finir par se retrouver dans une impasse.

Les expatriés de retour en France : revenir en France n’est jamais simple pour les expatriés. Loin du siège et de leurs réseaux, ils ont du mal à identifier et anticiper un poste au retour. Bénéficiant d’une grande autonomie à l’étranger, ils ont souvent du mal à se réhabituer aux contraintes du siège et ne savent pas toujours utiliser leur expérience à l’étranger dans leur nouveau poste en France. Hélas, régulièrement les retours d’expatriation se soldent par des départs de l’entreprise alors que des solutions existent pour mieux préparer et anticiper cette transition.

D’autres situations telles que : faire le choix du mauvais poste entre deux possibilités, l’absence de visibilité personnelle en interne, ne pas savoir construire l’étape d’après etc… sont fréquentes et requièrent votre attention (et votre prise en main). Elles peuvent en effet impacter une courbe de carrière, créer des frustrations, ou encore freiner une évolution.

 

Comment agir ?

 

Face à ces situations, même un cadre expérimenté ne s’est pas forcément s’y prendre. En effet, il faut réussir à prendre du recul sur sa situation, sur son entreprise ainsi que sur son marché. Faire cet exercice seul n’est jamais facile. Il est également compliqué de se rendre compte de ses erreurs par soi-même. Vous avez tendance à vous éparpiller, à ne regarder la situation que sous un seul prisme (le vôtre), à minimiser ce que vous ressentez et à agir par réaction. Vous avez aussi souvent du mal à trouver le temps de travailler sur une solution et sur vos prochaines étapes. Vous perdez confiance, vous n’avancez pas ou finalement vous laissez les choses se faire.

Ne restez pas seul
Ces situations sont délicates ; et vous savez très bien que ce n’est pas des sujets que vous pouvez aborder librement en interne ou sans créer d’à priori ou de perceptions. Il est aussi difficile de trouver du support auprès de ses proches ou conjoint ; ils sont « partis pris » et n’évoluent pas forcément dans le monde de l’entreprise. Le meilleur réflexe est de vous faire aider par un professionnel dont c’est le métier et de ne pas rester seul face à ces situations. C’est, je crois,  nécessaire et c’est surtout se doter d’un atout considérable. Contrairement à ce que certains pourraient penser, faire appel à un consultant coach est loin d’être un signe de faiblesse. Beaucoup de dirigeants prennent des coachs pour réussir les étapes clés de leur carrière. Certains d’entre eux ont même un coach et / ou un consultant à l’année afin de pouvoir arbitrer et prendre les bonnes décisions. J’accompagne d’ailleurs beaucoup de personnes sur ce schéma. La posture peut changer selon les besoins : coach, conseiller, mentor, formateur …

 

C’est ma mission !

 

Les gens passent 80% de leur temps au travail. J’ai toujours voulu contribuer à faire en sorte que ces 80% soient positifs !

« Nous méritons toutes et tous de décrocher, d’être ou de rebondir sur les bons prochains postes ; des postes qui nous correspondent, qui correspondent à notre évolution, à notre potentiel ; des postes qui nous permettent de capitaliser sur tout ce que nous avons construit, des postes motivants, pleins de sens, dans lesquels nous sommes épanouis, reconnus et rémunérés au mieux de nos attentes ».

C’est pour toutes ces raisons et dans cet esprit que je vous accompagne dans les moments clés de votre carrière.

On me demande souvent quels sont mes atouts, le style de mes accompagnements ou ce qui me différencie. J’ai pris le temps d’y réfléchir et voici ce qui, je crois, me caractérise :

  • Je prends chaque personne dans sa globalité. Je considère les aspects professionnels mais aussi personnels de chacun d’entre eux car les deux sphères sont importantes à prendre en compte pour une orientation de carrière optimale ;
  • J’adore créer des ponts entre mes clients, mes partenaires et l’ensemble de mon réseau. Toutes ces mises en relation sont une véritable source d’opportunités et de richesse pour leur carrière ;
  • En tant qu’ancienne RH d’un grand groupe avec des expériences en France et à l’international et des clients en poste ou en transition professionnelle, provenant de différents secteurs et fonctions, je comprends très bien ce qui se joue à l’intérieur des entreprises.
  • Je partage les pratiques que j’observe sur le terrain. Je transmets également les expériences de mes clients, tant les succès que les erreurs à éviter pour  apporter toujours plus de conseils concrets.
  • Je suis reconnue pour mes capacités à identifier où sont vos forces, vos spécificités, vos talents et pour savoir parfaitement les valoriser.

 Je suis aussi très orientée :

  • Méthode. Je vous accompagne avec une méthode qui a fait ses preuves, conçue au plus près de vos besoins et des attentes de l’entreprise/du marché.
    Vous avancez dans un parcours balisé, rigoureux et structuré.
  • Organisation. Nous fixons un cadre et des étapes. Nous anticipons et planifions au maximum. C’est essentiel pour avancer avec efficacité.
  • Conseil et stratégie. Je vous conseille sur la stratégie à mettre en place. Nous en parlons, nous l’adaptons, et nous la mettons en œuvre ensemble.

Et enfin, je travaille autant à distance qu’en présentiel :

  • Mes accompagnements peuvent se dérouler 100% à distance. Je suis une habituée des outils digitaux. Je travaille à distance depuis le premier jour de la création de ma société et mes outils ont été adaptés à cette pratique. J’ai notamment conçu en support de mes accompagnements une plateforme d’outils digitalisés pour vous accompagner dans votre réflexion et vos actions. Et bien sûr, je travaille aussi en présentiel au 95 Boulevard Haussmann à Paris pour celles et ceux qui préfèrent la relation du « présentiel » et pour toute la partie outplacement.

Vous savez tout ! Au plaisir d’échanger.

Si vous souhaitez en savoir plus sur mon approche ou être accompagné, je me tiens à votre disposition. Vous pouvez planifier un rendez-vous exploratoire ici : https://carolinedegrave.com/session-diagnostic/

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous